Élections aux Comores: A quoi jouent Mayotte 1ère et Réunion 1ère ?

12782078_10208476615096564_1186028082_n

Aucun organe de presse comorienne, (hormis La Gazette des Comores), n’a annoncé de résultat pour les élections qui viennent de se tenir. Ceci n’est pas le fruit d’une quelconque censure ou manigance, c’est tout simplement ainsi que les choses sont prévues par la loi.

Un communiqué du Ministère de l’intérieur datant du 20 février 2016, dit:  » le Ministère exhorte les professionnels des médias de faire preuve d’encore plus de responsabilité … ils doivent traiter la phase de divulgation des résultats avec beaucoup de prudence et de précaution. Le Ministère rappelle que les seuls résultats crédibles sont ceux authentifiés dans un procès-verbal affiché devant chaque bureau de vote ou ceux proclamés par la CENI ou la Cour Constitutionnelle. Des candidats ou leur QG ont tendance à rendre public des résultats non officiels selon leurs propres décomptes. Le Ministère demande aux responsables des médias de ne pas publier ou diffuser ce genre de résultats »

Chaque pays possède ce genre de réglementation. En France, il est interdit aux médias de donner la moindre estimation des résultats de l’élection avant 20 heures. le Code électoral punit d’une amende de 3 750 € celui qui enfreint la législation en la matière. Alors de quel droit, les médias réunionnais et mahorais se permettent-ils de passer outre notre loi électorale et de diffuser des résultats? Certains diront que ce sont des télévisions qui émettent à partir de l’étranger et ne sont donc pas soumises aux lois comoriennes. Il n’empêche que les journalistes doivent prendre en considération le contexte dans lequel ils opèrent, et les conséquences que peut engendrer leur travail. Si les autorités comoriennes exigent une si grande prudence, c’est parce que nous sommes un pays aux institutions fragiles. Chez nous, les rumeurs vont bon train et peuvent déstabiliser la nation tout entière.

Lorsque Mayotte 1ère a diffusé sur sa page Facebook, l’information selon laquelle Fahmi est éliminé, les internautes comoriens ont commenté en masse pour demander si le journaliste se rend compte de la bombe qu’il vient de lâcher et des répercussions négatives que cela peut avoir. De l’autre côté, Réunion 1ère, une chaîne qui comme sa jumelle mahoraise appartient au groupe France Televisions, diffuse une information diamétralement opposée, Fahmi serait qualifié pour le second tour. De quoi ajouter un peu plus à la cacophonie généralisée qui règne depuis dimanche soir. Il est beaucoup plus simple pour tout le monde, d’attendre sagement la proclamation des résultats par la CENI, pour éviter de créer des situations dangereuses qui peuvent prendre des proportions inattendues.

Mahamoudou Karim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s