COMORES : ACCEPTER SA DÉFAITE, LE FAIR PLAY EN POLITIQUE

COMORES : ACCEPTER SA DÉFAITE, LE FAIR PLAY EN POLITIQUE.
L’annonce des résultats des élections sonnera le glas des rêves et espoirs des candidats malheureux. C’est un moment douloureux pour ceux qui ne se sont pas préparés à l’éventualité d’un échec.
Aux Comores, quand un parti politique perd une élection, c’est qu’il y a forcément des fraudes. L’idée d’une défaite n’est jamais intégrée, ni acceptée. Notre pays est une démocratie, si et seulement si l’on remporte une élection, mais il devient la pire des dictatures, la pire des républiques bananières, si l’on perd.

L’argument du bourrage des urnes, l’appel à la communauté internationale, les manifestations de rue et les violences post électorales, sont les vieilles ficelles utilisées par ceux qui ne sont pas encore prêts pour un véritable combat politique.

Accepter la défaite dans la dignité, est la marque des grands hommes politiques. Apprendre à privilégier l’intérêt supérieur de la nation, au détriment de ses intérêts personnels, est une qualité rare que l’on retrouve que chez les véritables hommes d’État.

L’élégance et le fair-play en politique, c’est ce qui permet à un pays de ne pas basculer dans le chaos. Dans ce climat tendu, notre nation ressemble à une cocotte minute prête à exploser. Il est bon de rappeler que notre pays est plus important que n’importe quel homme politique, et qu’aucun parti politique ne mérite que l’on sacrifie les Comores pour lui.

Mahamoudou Karim

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s