POUR LA NEUTRALITÉ RELIGIEUSE DE L’ÉTAT COMORIEN

Les Comoriens sont un peuple profondément musulman. L’islam est l’un des piliers sur lesquels a été bâti notre nation. C’est cette foi qui a forgé notre merveilleuse identité culturelle, unique en son genre . Les traditions animistes de nos ancêtres bantous et malgaches, les rites des différentes confréries soufies, et l’église de la mission catholique, ont toujours eu leurs places, dans une cohabitation sereine et harmonieuse.

Ces dernières années, de nouvelles tendances ont vu le jour dans notre archipel. Les étudiants partis à l’étranger, reviennent au pays avec des idéologies inconnues jusqu’alors sur nos terres. L’introduction de ces nouvelles écoles de pensées donne lieu à des débats envenimés au sein de la société. L’insularité aidant, les Comores ont développé au cours des siècles passés, un islam qui lui est propre.

Mais depuis quelque temps, les partisans du salafisme attaquent régulièrement dans leurs prêches toutes les spécificités et les symboles de cet islam comorien (mawlid, dayira, tahlil, arbayin, etc…). Le deuxième front que subi l’islam à la comorienne, est mené par le prosélytisme de la minorité chiite. Discrets jusque-là, ces derniers commencent à exprimer ouvertement leurs revendications religieuses. Face à cette double menace et en voyant, petit à petit, leurs ouailles leur échapper, les muftis, les kandhis, et autres gardiens du temple de la tradition comorienne, se radicalisent à leur tour. Ils font pression sur le gouvernement pour que seul l’islam sunnite de rite chaféite, ait droit de cité dans notre république.

12645002_1098137423551774_6061641860400046953_n

Ils ont obtenu gain de cause. Le 8 janvier 2013, le président Ikililou Dhoinine a signé le décret de promulgation de la loi de réglementation des pratiques religieuses en Union des Comores. Cette loi impose la doctrine sunnite-chafiite, comme référence religieuse officielle dans le pays et demande à toutes les mosquées de s’y conformer. Depuis, des dizaines de Comoriens furent arrêtés et croupissent en prison, juste pour avoir pratiqué un islam autre que le sunnisme-chafiite.

Cette loi est discriminatoire et contraire aux droits de l’homme. La liberté religieuse exige que chaque individu soit libre de pratiquer le culte de son choix, sans crainte d’empêchements ou de représailles. Établir la neutralité religieuse de L’État, devient une urgente nécessité. Nous devons bâtir une nation comorienne dans laquelle la séparation entre l’État et la religion est absolue. Une nation dans laquelle aucune autorité religieuse ne viendra dicter au gouvernement sa conduite. Une nation dans laquelle aucun Comorien ne sera discriminé à cause de la religion qu’il aura choisi de pratiquer.

Cette neutralité aura pour objectif, garantir l’égalité de tous les citoyens comoriens peu importe leur religion. Ceci implique qu’aucune religion ne soit privilégiée par rapport à une autre. L’État ne doit pas s’immiscer dans les affaires religieuses. Être neutre, c’est le seul moyen pour l’État d’assurer à tous, la liberté de conscience, mais également de prévenir toute discrimination basée sur la religion.

Nous avons besoin d’un État qui joue le rôle d’un arbitre. Un État qui ne doit ni favoriser, ni défavoriser une religion par rapport à une autre. Qu’il n’y ait pas de confusion. C’est l’État comorien qui doit devenir neutre et non pas la société comorienne ou les citoyens comoriens. Contrairement à la laïcité, la neutralité religieuse que nous voulons, reconnaît toutes les religions et n’a pas pour objectif d’exclure le religieux de l’espace public mais plutôt de permettre de créer un un espace de paix et de liberté dans lequel toutes les spiritualités peuvent s’exprimer de manière libre sans aucune forme de discrimination .

MAHAMOUDOU KARIM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s